degg
degcoing
m1m2m3m4m5m6m7

AccEd

pxbleu Association pour l'accès à l'éducation et à la formation

cg

deg

cd

EPE
GRAIM
La Lumière
PROMESS
Doria
Mali
AJA-Mali (urbain)
AJA-Mali (rural)
Nègè Blon
Femme de demain
Initiative féminine de demain
Songui
CGGA
Fondation Apoyar
APPEL

Togo - Femme de demain

Éducation et protection sociale des enfants filles démunies travailleuses dans le secteur informel au Togo

Partenaire

«Femme de Demain» (FDD), créée en 1998, intervient pour lutter contre l’analphabétisme, l’exploitation et le travail des jeunes filles.

Zone d’intervention

Togo, régions maritimes du Golfe et du Zio à Lomé.

Le projet en bref

Pour lutter contre le travail des jeunes filles dans le secteur informel au Togo, FDD, en partenariat avec AccEd depuis 2006, milite contre l’analphabétisme, la discrimination et l’exploitation dont elles sont victimes. Sur le terrain, elles bénéficient de prise en charge scolaire, sociale et d’une formation professionnelle. Les parents ont accès au crédit scolaire afin de développer des activités économiques et pourvoir aux besoins de leurs enfants à moyen terme.

Contexte

Pays côtier de l’Afrique de l’Ouest, le Togo, peuplé de 6,5 millions d’habitants, avec une croissance démographique annuelle de 2,8%, est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique. Malgré son taux de croissance économique estimé à 5% en 2014, le pays se situe à la 141e place sur 175, selon les chiffres du PNUD. À part l'agriculture et les mines qui tirent la croissance vers le haut, tous les secteurs d’activité du pays sont en crise. L'éducation n'est pas épargnée: seules 30% des filles achèvent le premier cycle de l’enseignement secondaire, ainsi que 40% chez les garçons. L’accès à la formation professionnelle initiale par le biais de l’apprentissage est assuré par le secteur privé qui accueille les élèves au sein des ateliers de production. Cette situation de crise pousse les jeunes (surtout les jeunes filles) à développer des stratégies de survie: travail dans le secteur informel, délinquance, vente et consommation de drogues, prostitution sont les derniers remparts pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. C'est pour «extraire» les jeunes filles du travail dans le secteur informel à Lomé qu’AccEd est en partenariat avec l'association Femme de Demain (FDD) depuis 2006.

Démarche

Le projet repose sur l’approche intégrée : scolariser et former les jeunes tout en accompagnant leurs parents dans le développement d’activités économiques afin qu’ils prennent le relais de FDD et d’AccEd. Cela consiste d’abord à sélectionner des jeunes filles travaillant dans le secteur informel en tenant compte de leur niveau de vulnérabilité socio-économique, pour la scolarisation ou la formation professionnelle. Dans un second temps, FDD travaille avec les parents ou les tutrices des bénéficiaires, les forme dans la gestion d’activités génératrices de revenus et les dote de crédit scolaire si elles remplissent les critères.

Bénéficiaires

  • 120 jeunes filles sont retirées du travail dans le secteur informel et intégrées dans le système éducatif
  • 40 filles démunies bénéficient d’une formation professionnelle
  • 300 jeunes continuent leurs études grâce au crédit scolaire accordé aux parents ou tuteurs.

Objectifs

  • Renforcer l’appui à l’éducation scolaire de base des 420 enfants précédemment soustraites du marché de l’emploi dans le secteur informel et inscrites à l’école
  • Donner l’opportunité à 40 jeunes filles déscolarisées d’avoir un emploi valorisant
  • Consolider l’autonomisation du processus de prise en charge de la scolarisation des enfants-filles soustraites du secteur informel.
top
ligne
2017 © AccEd @webmaster
degd
degcoind