degg
degcoing
m1m2m3m4m5m6m7

AccEd

pxbleu Association pour l'accès à l'éducation et à la formation

cg

deg

cd

EPE
GRAIM
La Lumière
PROMESS
Doria
Mali
AJA-Mali (urbain)
AJA-Mali (rural)
Nègè Blon
Femme de demain
Initiative féminine de demain
Songui
CGGA
Fondation Apoyar
APPEL

Sénégal - La Lumière

Projet de lutte contre le travail des enfants et les nuisances environnementales sur les sites d’orpaillage au Sénégal

Partenaire

L’ONG La Lumière

Zone d’intervention

Région de Kedougou, communautés rurales de Sabodala et de Tomboronkoto.

Contexte

50,1% des Sénégalais ont moins de 18 ans. Cependant, le Sénégal reste un pays où les droits les plus élémentaires des enfants tels que le droit à une identité, à l’éducation, à la santé, à un toit décent sont violés. La violation la plus manifeste de ces droits est la situation des enfants dans les carrières, les marais salants et les zones aurifères du Sénégal. L’exploitation des puits aurifères se fait en général par tous les bras valides de la famille, y compris les femmes et les enfants. Les facteurs d’influence de la mise au travail des enfants dans l’orpaillage sont le manque d’éducation et les conditions socio-économiques des ménages. En effet, 38% seulement des chefs de ménages ont fréquenté un système éducatif formel et parmi eux les trois quarts n’ont atteint que le cycle primaire. Au plan de l’habitat, ils vivent dans des habitats précaires et tirent plus de la moitié de leurs revenus de l’orpaillage. La conséquence première de l’implication massive des enfants est l’abandon de l’école. 71% des enfants sont scolarisés, mais le maintien à l’école pose problème puisque au primaire, le taux de redoublement est de 41%, et le taux d’abandon au secondaire de 43%.

Présentation du partenaire

L’ONG La Lumière est expérimentée dans le domaine du retrait et de la réinsertion des enfants en situation de vulnérabilité. La mission de l’ONG est de contribuer au développement socio-économique harmonieux des couches vulnérables et défavorisées. Sa vision est de développer l’esprit d’entreprendre solidairement en milieu défavorisé et vulnérable.

Bénéficiaires du projet

  • 1109 enfants bénéficiaires directs actifs dans l'orpaillage (dont 166 à retirer et réinsérer, et 943 à sensibiliser contre le travail dans l’orpaillage)
  • Un groupe de 100 femmes-cheffes de familles, qui bénéficieront de formation et de microcrédits pour développer des AGR
  • 20 Comités villageois de protection de l’enfant (CPE), 1 Comité de suivi départemental (CSD) et 1 Comité de suivi régional (CSR) dans lesquels sont représentés les autorités locales et le corps d'enseignants et de formateurs.

Objectifs du projet 2015-2017

  • Mise en place d'un cadre de suivi, de veille et d’alerte du travail des enfants dans l'orpaillage
  • Développement de l'offre de formations alternatives (accompagnement scolaire, alphabétisation, formation professionnelle)
  • Réduction de la vulnérabilité des enfants à travers l’amélioration des conditions de travail de vie des familles et des enfants.

Résultats attendus par le projet

  • Les acteurs locaux, les enseignants et les élèves sont sensibilisés et formés sur les conventions 138 et 182 et sur les risques et conséquences de la mise au travail précoce des enfants
  • Les enfants bénéficient d’une protection communautaire à travers la mise en place de comités de protection
  • Au moins 141 enfants travailleurs non scolarisés sont réinsérés à l’école ou dans des structures de formation professionnelle ou qualifiante
  • La situation économique des familles les plus vulnérables est améliorée

 

top
ligne
2017 © AccEd @webmaster
degd
degcoind